Outils pour utilisateurs

Outils du site


materiel:qu_est_ce_qu_un_ordinateur

Hardware : Qu'est-ce qu'un ordinateur?

Auteur : ZafX , complété par Linuxpédia.fr


En voilà une bonne question.

Un ordinateur, c'est avant tout un processeur. Enfin, ça, c'est ce qu'on dit, on dit aussi qu'un processeur est le coeur d'un ordinateur mais ce ne sont que des allégories et partant de là, ça ne sert pas à grand chose de se les répéter inlassablement. Le processeur, en effet n'est pas du tout au centre des échanges entre les composants électronique de votre PC, il ne fait qu'effectuer des calculs, ce qui est déjà une tâche assez complexe. Il ne communique en fait qu'avec un seul autre composant: la mémoire vive, la RAM, c'est elle qui stock temporairement les données avant qu'elles transitent à travers les autoroutes électroniques. Elle stocke les requêtes à adresser au processeur et le résultat des calculs de ce dernier, par exemple. La ram, elle, communique avec les autres composants au travers du chipset, qui contrôle en réalité tous les échanges entre les composants du PC,

Le trio carte mère/processeur/RAM va déterminer les performances globales de la machine, c'est aussi malheureusement les composants que vous serez amenés à changer le plus souvent. Hé oui, quand on upgrade, on passe à un processeur plus évolué, ce qui force à changer la carte mère et parfois les barrettes de mémoire (quoique moins souvent quand même) et quand on veut rajouter un peu de confort sans tout transformer, la solution la plus simple consiste à rajouter de la mémoire. Donc, ne voyez pas trop grand avec ces trois composants, le dernier processeur dernier cri qui aujourd'hui coute 400€ n'en vaudra plus que 200 dans six mois.

Ce qu'on va changer moins souvent, ce sont l'alim, le boîtier, les lecteurs optiques, l'écran, le clavier, la souris, etc. Ils représentent un bon investissement. Un bon boitier bien aéré vous accompagnera pendant dix ans tandis que votre processeur sera dépassé dans un an. Un disque dur de bonne qualité est quasiment increvable et une alimentation stable assurera la stabilité et les performances de votre système au moins autant que le CPU. Mettre un CPU dernière génération derrière une alimentation générique (une sous-marque) revient à le brider de plus de 40%, surtout dans les jeux.

Liste du matériel (pour la tour)

  1. Boitier+alim[*]
  2. Carte mère
  3. Processeur (ou CPU central unit process)
  4. Ventilateur de processeur ( Ventirad )
  5. Pâte thermique
  6. Barrettes de mémoire
  7. Carte graphique
  8. Disques durs
  9. Lecteurs optiques ( dvd rom ou cd rom)

Le boîtier et l'alimentation

Comme nous venons de le voire, une mauvaise alimentation peut vous brider énormément. Pourquoi?

Le PC, c'est d'abord un jeu de composants électroniques et chacun sait que l'électronique est quelque chose de très précis, les signaux électriques doivent avoir la bonne fréquence, le bon voltage, etc. Même si il y a sur nos carte un tas de petits composants qui ont pour charge de filtrer l'information électrique, on fait fait pas du canard laqué avec du cochon, si au départ, la tension électrique n'est pas la bonne ou n'est pas stable, le condensateurs ne peuvent pas faire de miracle.

Choisir une alim de poids!

Une alimentation fournit en transformant le courant domestique, plusieurs tensions différentes, 3.3V, 5V, 12V, ayant pour destination des composants différents. La puissance absorbée à ces tensions engendre une intensité très haute, donc un énorme dégagement de chaleur. Les radiateurs qui permettent de disperser cette énergie perdue sur les bobine de cuivre des transformateurs pèsent lourd. C'est le premier critère pour choisir une alimentation: Elle doit être lourde car si la chaleur n'est pas dissipée, elle risque de faire fondre le bobinages qui, miniaturisation oblige sont constitués de fils très (trop?) petits donc fragiles.

C'est pourquoi il est impératif de choisir une alimentation suffisament puissante, toutefois il ne faut pas confondre la puissance d'une alimentation avec sa stabilité des tension , on ne le diras jamais assez une bonne alim de 450 à 500 Watts de très bonen marque aux tension excellente sera bien mailleur qu'une no name de 800 watts. Depuis peu une nouvelle classification des alimentation est apparue il s'agit de la norme 80 + qui garantie les tensions des alimentation le logo standard “80 Plus” blanc sur fond noir. Cette norme a encore évolué depuis peut de la façon suivante :

il récompense les alimentations capables de dépasser 80% de rendement sur une plage de charge allant de 20 à 100% de leur puissance maximale ( les fameuses 80 + ).

Les nouveaux logos à faire leur apparition sont :

  • Bronze: 82%/85%/82% de rendement à 20%/50%/100% de charge
  • Argent: 85%/88%/85% de rendement à 20%/50%/100% de charge
  • Or: 87%/90%/87% de rendement à 20%/50%/100% de charge

La mauvaise dissipation de la chaleur engendre un autre inconvénient: les tension deviennent instables (zut, encore ces foutues tension) car cela provoque une plus grande résistance dans les bobines.

La solution étant de bien refroidir les alimentations. Comme l'or est hors de prix, la meilleure matière pour dissiper la chaleur reste le cuivre. Le cuivre pèse lourd. Une bonne alim est donc lourde.

Certains fabricants proposent des alimentation à circuits séparés ce qui garantit une stabilité exemplaire de toutes les tentions. Cela évite de sous-alimenter le CPU quand la carte graphique sollicite une plus grande puissance, par exemple, si vous jouez, ce la se traduit par un ralentissement du jeux ou à une saccade.

Un bon boîtier

En quoi est-ce important? C'est vrai, quoi, l'alim, on peut comprendre mais le boitier, n'importe lequel fait l'affaire, non?

Hé non. L'ennemi du PC, c'est la chaleur, si le boitier est mal ventilé et trop étriqué, la chaleur s'évacue mal. La matière aussi peut jouer son rôle, un boitier tout en plastique va isoler l'intérieur du PC de l'extérieur et freiner l'évacuation de la chaleur de ce fait. L'aluminium est ce qui se fait de mieux.

En général, plus le boitier est grand, mieux c'est. La circulation d'aire se fait bien mieux quand l'air a de la place pour circuler. Logique. Il faut aussi des ventilateurs pour forcer le passage de l'air, celui de l'alim ne suffit pas à refroidir le boîtier et refiler à votre alimentation de l'air déjà préchauffé par les disque durs et le processeur ne peut que diminuer sa durée de vie.

Règle de thermodynamique de base: l'air chaud monte. Simple, un ventilateur en position base pour 'admission de l'air dans le boitier et un ventilateur à l'extraction en position haute est la combinaison idéale. Pensez aussi que ce qui rentre doit sortir et ce qui sort doit entrer: vous avez deux ventilateurs à l'extraction (celui de l'alim et celui du boitier, vous devez pouvoir assurer le même débit à l'admission, faute de quoi l'air passera par où il peut (par les lecteurs de DVD par exemple) ou ne passera pas du tout. Il vous faudra donc réguler la circulation d'air soit par la taille des ventilateurs, soit par des trous d'aération, soit par la vitesse de rotation des ventilateurs. En fait, pour qui veut du silence, de gros ventilateurs avec un rhéostat sont la solution idéale en aircooling.

Autre point important pour la dissipation de chaleur: ranger vos câbles pour ne pas freiner la circulation d'air (pensez surtout aux câble IDE, l'achat de câbles ronds n'est pas un mauvais investissement) Vous pouvez à cet effet utiliser des collier, des gaines ou simplement du Scotch isolant afin de former un seul toron bien propre avec tous vos câbles.

Dans le choix des boitiers, un critère important est la facilité de montage. Non seulement, cela vous aidera lors de la première configuration mais aussi lors des upgrade ultérieures ainsi que dans les opérations de maintenances obligatoire. Obligatoire, on ne vous l'avait pas dit? Après la chaleur, le deuxième ennemi du PC est la poussière qui encrasse les composants et gène… la dissipation thermique! Un ordinateur se dépoussière au minimum deux fois par an et au moins une fois dans l'année, il faut lui faire un nettoyage en profondeur, tout démonter, graisser les ventilateurs, bien nettoyer à l'aide de chiffons secs et non pelucheux et remonter précautionneusement. Vous serrez certainement surpris de la crasse qu'on peut enlever ainsi.

Pour tout ceci, un boitier bien conçu est important. Le retrait facile des composants, l'ouverture du boitier, etc, sont autant de critères de choix.

Fabriquer son propre boîtier?

C'est aussi une solution, économique, qui plus est. Si vous avez un peu d'outillage (un dremel ou même une visseuse, des tournevis, etc), c'est l'enfance de l'art. Tout est alors permis, personnalisation totale, allez sur le site jackypc, ça vous donnera des idées.

Bon, tout le monde ne dispose pas d'une plieuse ni d'un poste de soudure TIG pour travailler l'alu mais le bois, par exemple offre plein de possibilité. Le bois? Mais t'as dit tout à l'heure que dans l'idéal, il fallait choisir une matière qui permet une bonne dissipation de la chaleur, le bois ça isole encore mieux que le plastique! Oui, mais pensez que là, vous pouvez créer n'importe quoi, il faut bien évidemment compenser avec les autre paramètres: la taille et les flux d'air et rien ne vous empêche de combiner des plaques en alu avec une structure en bois par exemple.

Les disques durs

Un composant qui en jette quand les vendeurs vous attrapent, c'est le disque dur, parceque là, on parle de gigas, ça décoiffe le client. Le disque dur a pour rôle de garder les données de manière durable, par exemple vos divx 100% honnêtes, je n'en doute pas, ou vos documents word (va falloir penser à me virer ces logiciels propriétaires, d'ailleurs). Il garde aussi les fichiers du système d'exploitation. Quand vous ouvrez un navigateur de fichier, c'est votre ou vos disque(s) dur(s) que vous explorez. Sachez toutefois que pour peu que vous ayez une barrette de mémoire RAM de 512 Mo, la quasi totalité des fichiers système importants sont gardés en mémoire vive, sinon, ça ramerait sec.

Le disque dur est avant tout une unité de stockage, plus il est gros, mieux c'est, le prix du gigaoctet a considérablement baissé ces dernières années. Préférez les disque SATA, non qu'ils soient énormément plus performants contrairement à ce qu'on dit mais le câble SATA est tout petit par rapport à l'énorme nappe IDE et favorise la circulation d'air dans le boîtier.

Il existe un site de référence en matière de test de disque dur , en anglais malheureusement mais c'est le meilleur dans le domaine

Storage Review comparatif

Les lecteurs optiques

Je vais vous parler ici de lecteurs et de graveurs de DVD, les lecteurs de CD ayant perdu beaucoup d'intérêt.

Quel lecteur choisir? Typiquement, on place un lecteur de disquette, un lecteur simple et un graveur. Le choix du type matériel est peu important pour le lecteur de disquette, vous n'en aurez pas un usage intensif mais vu le prix réduit, ne vous privez pas d'en ajouter un à votre config, c'est utile.

Le couple de lecteur/graveur est en revanche plus important. D'abord, pourquoi en mettre deux? Et pourquoi un simple lecteur avec un graveur, alors que le prix des graveurs est en chut te libre? Première explication: avoir deux lecteur/graveur est utilise pour faire une copie de disque à disque. Bien, mais c'est pas le truc qui arrive souvent quand même, en général, on encode avant de regraver un fichier.

La vraie explication pour quoi je recommande un lecteur simple couplé à un graveur est que les graveurs de DVD présentent l'inconvénient d'être soit bruyants, soit très chers. En revanche, les lecteurs simple de DVD haut de game sont très silencieux et le prix est raisonnable. Souvenez-vous des long moment de silence et de suspens, quand la jeune lycéenne monte l'escalier, un couteau à la main, quand le tueur en série rôde dans les environs… Et que le lecteur de DVD se met à tourner sauvagement comme un fou…

Choisir un CPU ou Processeur

Passons aux choses sérieuses, les cartes, la mémoire.

Carte Mère

On a une grosse carte qu'on appelle la carte mère, pas parce qu'elle fait beaucoup de petits mais parce que tous les composants y sont reliés. Elle est très importante et il faut bien la choisir. En fait, du choix de la carte mère dépendra le choix des autres composants. Les cartes mères sont pilotées par un chipset, c'est une ou deux puces qui vont décider où aiguiller les trains de nos chères données. Ce chipset est configurable par une interface à laquelle on peut accéder en pressant la touche suprr lors du démarrage de l'ordinateur. La configuration est gardée dans une mémoire dite morte (par opposition à la mémoire vive: la RAM), c'est le BIOS.

La quasi totalité des cartes mère est reconnus sous linux , cependant inutile de prendre des carte mère bourré de gadget préfère la qualité des composants bien plus bénéfique a linux. Les marques Asus intègre depuis peut l'express gate fonctionant sous Linux. Cependant les autres fabricants ont eusx aussi d'excellentes carte Mère tel que gigabyte, Msi , asrock etc.

Comment doit on choisir sa carte mère

1- En fonction du socket qui va accueillir le CPU de votre choix ! toutes les cartes ne supporte pas tout les cpu. à titre d'exemple:

  • POUR INTEL :
  • Carte mère socket 1366 ⇒ pour quad Core intel i7
  • Carte mère socket 1156 ⇒ pour quad Core intel i7 i5 et dernier i3
  • Carte mère socket 775⇒ pour intel Core 2 Duo, quad et Pentium
  • Carte mère socket 771Cartes mère pour intel Xeon
  • POUR AMD :
  • Carte mère socket AM2Carte mères Sempron, Athlon 64, X2 et FX
  • Carte mère socket ACartes mères pour Athlon et Duron
  • Carte mère socket FCartes mères pour processeurs AMD Opteron

Choisir sa mémoire

Les barrettes mémoires sont caractérisables par:

  • Le type de brochage (nombre d' encoches), qui est définit par les caractéristique de votre carte mère et du format de ram qu'elle supporte . Ce brochage est néanmoins différent sur les ordinateurs portables avec des formats plus appropriés.
  • Leur quantité de mémoire, définissant la capacité maximale. Les quantités standard actuelles sont d'un minimum de 1024 Mo par machine, sous forme le plus courant de 2 * 512 Mo.
  • Leur fréquence de fonctionnement en MHz (DDR 266, DDR 400, …), codée aussi sous forme de bande passante (PC2100, PC3200, …)
  • Si la mémoire est à correction d'erreur (ECC) ou pas. Ce type de mémoire coûteuse réservée aux serveurs fait aussi son apparition sur les PC équipés de certains processeurs 64bits.
  • Si la mémoire est de type Buffered (aussi nommé Registered) ou pas. Ce type de mémoire plus lente est requis pour la stabilité des serveurs à haute capacité.

Quelques DDR 2

  • DDR2-667 = DDR2 à 333 MHz, aussi appelée PC2-5400
  • DDR2-800 = DDR2 à 400 MHz, aussi appelée PC2-6400
  • DDR2-1000 = DDR2 à 500 MHz, aussi appelée PC2-8000

Quelques DDR 3 :

  • DDR3 1066 = 533 MHz aussi appelée PC3-8500
  • DDR3 1333 = 666 MHz aussi appelée PC3-10666
  • DDR3 1375 = 687 MHz aussi appelée PC3-11000

carte Graphique

La carte graphique. Elle assure la transition des données entre le PC et l'écran. Certaines cartes mère intègrent une carte graphique, je vous conseille d'oublier définitivement ces cartes mères, ce sont des cartes bas de gamme prévues pour équiper des ordinateurs à prix défiant toute concurrence. D'une manière générale, les composants intégrés sont à éviter, ils sont beaucoup moins performants que les cartes que l'on ajoute à la main.

La guerre des chipset graphique fait rage, vous conseiller un modèle ne servirais a rien car tous les 6 mois une nouvelle carte apparait en ce moment et les deux leader dans le domaine sont :

  • AMD-ATI
  • NVIDIA
  • INTEL qui proposait plutot des carte graphique bas de gamme risque très vite de venir jouer les trouble fête

Sous Linux que ce soit ATI ou NVIDIA les deux marque ont leur défendeurs et aujourd'hui les 2 camps marche a la perfections sous linux. A noter toute fois que si Nvidia propose des pilotes propriétaire mais disponible pour Gnu-Linux et BSD, ATI quand à lui vient d'ouvrir ces pilotes en opensource et donc totalement a Linux.

Alors, tenez vous au courant de ce qui se fait, de ce qui décote (le marché de l'ocaz fournit des bonnes affaires)…Notament sous linux qui exploite très très bien des carte graphique de moyenne puissance et ce même avec les effet de compiz-fusion ou sous les jeux.

Carte Son

On a ensuite la carte son. Les cartes mères incorporent une carte son, très limitées en général, bien que la tendance est a l'intégration de très très bonne solution en terme de qualité sonore suffisantes pour mater (ou plutôt écouter) un DVD mais c'est tout. Une carte son gère le son, étonnant, non?

Avant d'achetter une carte son en plus de celle de votre carte mère vérifier sa compatibilité avec The Advanced Linux Sound Architecture (ALSA) le gestionnaire de son sous linux

carte son supporté par alsa

Bon, comment choisir un ordinateur?

Première règle: n'achetez pas de machine dans le commerce. Voilà, choisissez les composants vous-même et montez-moi le tout. Vous économiserez ainsi au moins 30% du prix et vous aurez de bon composants et des possibilité d'améliorations ultérieure que vous n'aurez pas, je vous le garantis, avec une bécane toute faite, sauf si vous faites appel à un technicien compétant.

Pour du matériel d'occasion, vérifiez bien le type de carte mère: si elle est exotique, oubliez. Si la mémoire et les cartes sont génériques (qu'elle ne portent pa de marque), laissez tomber. L'alim et le boitier, également, sont à surveiller, la marque et le type d'alim mais généralement, tout est cohérent dans un ordi, on ne met pas une superbe alim et un beau boitier pour abriter une config foireuse (le couple boîtier/alim reviendrait presque aussi cher que tout le reste).

Où trouve-t-on les pièces?

Sur internet. Il y a plein de magasins en ligne, je ne vous en conseillerai pas parce que je fais pas de pub et puis je ne peux pas vraiment vous garantir quoi que soit. Par contre, je vous conseille de vous renseigner sur la boutique avant de commander. Pour cela, utilisez les comparateurs de prix (rentrez “comparateur de prix dans google, il y en a pas mal) qui, en général proposent aux usager de noter le matériel et les boutiques, donc vous aurez des avis de consommateurs. Sinon, les associations de consommateurs vous informent des arnaques et de vos droits et une recherche avec le nom du site, via google par exemple, vous donne en général pas mal d'informations.

Vos droits, justement sont ceux-ci: si vous achetez par Internet en utilisant votre carte bleue et si dans un délai d'un mois, vous n'avez toujours pas reçu votre matériel, vous avez le droit (et il faut l'utiliser) de demander à votre banquier d'annuler la transaction. Celui-ci est obligé de le faire. C'est pour cela que je vous conseille d'utiliser internet pour acheter et pour une autre raison: les pièces sont toujours moins cher sur internet, même les promos. Avec les comparateurs de prix, vous êtes sûr de trouver la meilleure affaire. Voilà, vous savez.

Un autre conseil: si vous achetez plusieurs pièces d'un coup, tâchez de commander un maximum chez le même fournisseur et ce, pour vous éviter les frais de livraison. Par exemple, si vous voulez commander dix pièces chez dix fournisseurs différents, vous paierez dix fois la livraison. Si vous commandez tout chez le même, il vous en fera peut-être même cadeau.

Quid des pièces d'occasion? Cela peut être avantageux! Si vous voulez upgrader une config (généralement elle sera alors qualifiée d'ancienne) il est bien plus rentable de chercher des pièces d'occasion. En effet, même quand les technologies évoluent, le prix du matériel “dépassé”, neuf, baisse à peine. Pourquoi? Pour vous décourager de mettre à jour votre vieux PC. Quand on voit qu'une carte graphique AGP coutera plus cher que son pendant PCI-express pour des performances moindres, on a plutôt tendance à tout changer, ce qui fait bien le jeu des fabricants. C'est là qu'intervient le marché de l'occasion.

Choisissez bien le site sur lequel vous allez acheter votre matériel d'occasion: il doit vous offrir des garanties, proscrivez les sites qui fonctionnent à l'enchère, les vendeurs magouillent à mort pour faire monter les enchères. Puis, si vous pensez au même site que moi, il ne vous offre pas beaucoup de garanties en cas de vente frauduleuse.

Autres composants à prévoir

Les CPU sont vendus avec des ventirad insuffisants, c'est une constatation, le ventirad est composé d'une gros radiateur et d'un ventilateur. Le radiateur est en alu et le ventilateur est trop petit, acheter avec votre processeur un bon ventirad, composé d'un radiateur en cuivre et d'un gros ventilateur permet de mieux dissiper la chaleur ainsi que de diminuer le bruit: si la chaleur est mieux dissipée, on peut se permettre, pour une utilisation courante, de baisser le régime du ventilateur à l'aide d'un rhéostat.

De la même façon, le coefficient de dissipation thermique de la pâte fournie avec les CPU n'est pas optimum. La pâte thermique se place entrer le CPU et le radiateur pour assurer un meilleur contact et permettre à la chaleur dégagés par le processeur de s'évacuer par l'intermédiaire du radiateur. Le flux d'air engendré par le ventilateur se charge de refroidir le radiateur. La pâte thermique ne coute pas cher alors, ne vous en privez pas!

Un rhéostat est un organe de régulation des ventilateurs, il permet de diminuer la tension aux bornes du moteur, ce qui a pour effet de réduire sa vitesse de rotation et par là même les nuisances sonores engendrées. C'est de l'argent bien dépensée.

Des câbles IDE ronds, c'est bien pratique, ça se range plus facilement et évite de devoir employer le cuter pour séparer les brins de la nappe.

Liens et ressources

materiel/qu_est_ce_qu_un_ordinateur.txt · Dernière modification: 2014/05/09 18:57 (modification externe)