Outils pour utilisateurs

Outils du site


multimedia:ogmrip

OGMRip

Présentation

OGMRip c'est quoi ?

C'est un logiciel qui automatise la procédure de conversion d'un DVD vers un format compressé type mpeg4.

OGMRip c'est fait par qui ?

OGMRip est un logiciel libre codé intégralement par Olivier Rolland alias billl depuis environ 2001 développé avec vim, gcc, glade et les autotools sous Gentoo.
La page officielle du site est disponible sur sourceforge.

Qu'est ce que le svn ? Pourquoi je dois utiliser le svn plutôt que la version stable ?

Le svn c'est la branche de développement d'OGMRip. Utiliser le svn c'est pouvoir utiliser les dernières fonctionnalités du logiciel mais c'est aussi la possibilité de faire remonter les anomalies ou les demandes d'évolution au développeur.

Comment contacter Olivier Rolland en cas de bugs ?

  • Par mail : billl at users.sourceforge.net
  • Par le bug tracker d'OGMRip
  • Par le forum d'OGMRip
  • En laissant éventuellement un message sur Le blog de Cyrille Borne

Installation

Version stable

Compiler le svn d'OGMRip

Pour Ubuntu & ses dérivés

Dans une console, on va installer l'intégralité des dépendances :

sudo apt-get install gcc subversion ogmtools vorbis-tools libenchant-dev mplayer mencoder gocr libxml2 libxml2-dev libglib2.0-dev libgtk2.0-dev libglade2-dev libgconf2-dev libhal-dev libdbus-1-dev mkvtoolnix libdvdread-dev lame intltool pkg-config libdbus-glib-1-dev libx264-dev faac libtheora-dev libtool gtk-doc-tools libenca0 libenca-dev libdvdcss2 libvorbis-dev automake gettext libglib2.0-0 g++ libnotify-dev

Récupération du programme par Subversion, le configure se fait par le AutoGen qui va vérifier les dépendances :

svn co https://ogmrip.svn.sourceforge.net/svnroot/ogmrip/trunk/ogmrip
cd ogmrip
sh autogen.sh
make
sudo make install

Éventuellement il peut être nécessaire de faire un sudo ldconfig en cas de message d'erreur au lancement du logiciel.


Utilisation

Qu'est ce qu'un conteneur en vidéo numérique ? Quels sont les conteneurs proposés par OGMRip ? Quels sont les formats audio et vidéo disponibles ?

Il faut considérer le conteneur comme une enveloppe plus ou moins sophistiquée, dans laquelle on va pouvoir potentiellement glisser de la vidéo, de l'audio (plusieurs pistes), des sous titres, ou encore des chapitres. OGMRip permet d'encoder vers les conteneurs suivants :

  • l'AVI un conteneur ancien mais hautement compatible avec les platines salon actuelles. Un encodage en XviD + MP3, “passera” sur toutes les platines salon de type Mpeg4. A noter que si l'AVI supporte deux pistes audio, mais qu'en pratique ce n'est pas exploitable. L'AVI ne supporte pas les sous titres, ce qui signifie qu'il faut les incruster dans la vidéo. Le chapitrage n'est pas supporté.
  • l'OGM est un conteneur qui permet d'inclure plusieurs pistes audios, des sous titres, etc mais il est aujourd'hui obsolète face au Matroska.
  • le Matroska (MKV) est un conteneur de luxe qui offre plusieurs pistes audio le chapitrage, la gestion des sous titres, et qui permet d'encapsuler les derniers codecs comme le x264 et l'AAC. Il s'agit là d'un encodage de luxe pour les gens qui veulent être au plus proche des fonctionnalités et de la qualité offertes par le DVD néanmoins ces fichiers ne seront lisibles que par les ordinateurs (pour l'instant en tout cas).
  • le MP4 conteneur destiné principalement aux appareils nomades comme la PSP ou les iPods.
  • D'autres conteneurs sont accessibles par défaut comme le MOV ou par ajout de plugin (voir plus loin), ils présentent toutefois un intérêt moindre par rapport à ceux décrits plus haut.

Je ne comprends rien à ces notions complexes de vidéo, OGMRip est-il fait pour moi ?

La réponse est bien évidemment oui. OGMRip fonctionne par le biais de profils clairs définis par billl ou par d'autres utilisateurs puisqu'il est possible d'importer ou d'exporter des profils, qui vont permettre à l'utilisateur même novice de réaliser des encodages puisqu'il lui suffit de définir son type de matériel comme le montre l'écran suivant :

ogmrip-01.jpeg

Certains profils supplémentaires notamment pour les iPod et la PSP sont disponibles cette page, il suffit de télécharger et d'importer le profil désiré dans l'application.

Je suis un utilisateur expérimenté en vidéo numérique, ne vais-je pas être rapidement limité par l'application ?

Le but d'OGMRip est de simplifier la vie des utilisateurs débutants mais aussi de permettre aux utilisateurs expérimentés de modifier à leur gré les profils. Chaque profil peut être dupliqué, modifié, amélioré. Le cas échéant, de très nombreux paramètres sont accessibles aux utilisateurs, notamment la taille de sortie du fichier final qui sera paramétrée à ce niveau. Pour accéder à la liste des profils, on va dans le menu édition puis profils, Il suffit de sélectionner un profil puis de faire modifier.

ogmrip-02.jpg

Le paramètre principal qu'on voudra modifier c'est la taille de sortie notamment pour les séries télés. Les autres paramètres sont plus techniques et ne nécessitent pas nécessairement une modification, sauf peut être dans l'onglet vidéo, la qualité est par défaut un extrême donnant des temps d'encodages particulièrement longs, il peut être judicieux de basculer la qualité sur haute, la différence est imperceptible.

Finalement comment ça marche ?

La première chose à faire est de définir certaines préférences (édition préférences), pour éviter quelques mauvaises surprises. La destination par défaut pour le travail des fichiers temporaires par exemple, c'est le /tmp, on peut aussi définir par défaut des langues, ou encore pour faciliter les remontées d'anomalies activer les logs et la conservation des fichiers de travail.
Dans tous les cas, si vous souhaitez communiquer avec billl sur une anomalie, merci d'envoyer vos fichiers de logs.
L'utilisation par elle même est élémentaire, dans l'écran principal on fait fait charger, puis encore charger, le DVD et certaines de ses caractéristiques sont données dans l'écran principal. Par défaut l'application va repérer le titre le plus long ce qui est dans la quasi totalité des cas la chaîne correspondant au film. Il est possible de décocher des chapitres, celui de fin par exemple pour ne pas avoir le générique et ainsi augmenter la qualité. Une fois que la / les piste(s) audio est / sont sélectionnée(s) tout comme les sous titres on fait extraire.
Il va de soi que le choix du nombre de pistes audio, des sous titres en amont va déterminer en aval le type d'encodage que vous désirez réaliser.
En effet comme on l'a vu plus haut, un avi compatible avec une platine salon ne peut recevoir plusieurs pistes audio par exemple, ainsi si vous sélectionnez deux pistes audio ou plus c'est qu'obligatoirement vous visez un fichier matroska ou OGM.

ogmrip-03.jpeg

A l'écran suivant on va retrouver notre liste de profils, il suffit alors de choisir dans la boîte et de faire extraire. Tout est automatique.

ogmrip-04.jpeg

Comment encoder des films à la chaîne ?

Dans le cas de nombreuses copies de DVD à réaliser, il est plus judicieux de copier d'abord sur le disque dur la totalité des DVD puis de réaliser les encodages de façon automatique, que de copier un DVD, attendre la fin de l'encodage, remettre un nouveau DVD, etc … On réalise la même opération que précédemment, à savoir charger deux fois, puis extraire, au lieu de faire extraire une seconde fois, on fait enqueue, le film s'ajoute alors à la file d'encodages. On fait fermer, on remet autant de DVD que nécessaire en reproduisant la même opération, au dernier DVD à la présentation de la file d'encodages, on fait exécuter à la place de fermer, le logiciel traitera alors l'intégralité de la liste.

ogmrip-05.jpg

Ajouter des greffons à OGMRip

Certaines fonctionnalités du logiciel sont accessibles en ajoutant des greffons, ils sont disponibles sur cette page. L'installation se fait de façon triviale par : $ ./configure $ make && # make install. Actuellement les possibilités offertes par les greffons sont : l'encodage en Mpeg1 ou 2, l'encodage du son en ac3, l'encodage du son en neroAac et enfin la copy de DVD9 en DVD5.

Comment convertir un DVD9 en DVD5 avec OGMRip ?

On télécharge le plugin mpeg, et on l'installe de la façon décrite plus haut. Au lancement de l'application, aller dans édition\profil, si l'installation s'est bien déroulée, le profil compatible DVD apparaît alors dans la liste déjà présente, Je conseille vivement de modifier le profil par défaut, en effet il est actuellement basé sur 6 passes ce qui est trop pour un gain de qualité non significatif, deux passes à trois passes sont suffisantes. On sélectionne le profil DVD et on fait modifier. On va dans l'onglet vidéo et on remplace les 6 passes vidéo par 2 passes.

ogmrip-06.jpeg

ogmrip-07.jpeg


Liens

multimedia/ogmrip.txt · Dernière modification: 2014/05/09 18:57 (modification externe)