LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


qemu:qemu

Qemu

Présentation

Qemu est un émulateur de matériel, capable de simuler une architecture x86, et partiellement les architectures PPC, ARM et SPARC. Qemu émule tout, y compris le microprocesseur, c'est pourquoi il est souvent plus lent que le système hôte. Cependant, la virtualisation vous permet de rentabiliser le temps processeur libre en multipliant les OS. D'autre part, c'est une très bonne manière d'examiner une distribution sans devoir réinstaller, formater ou partitionner. Il existe néanmoins une extension, nommée kqemu, qui vous permettra d'accélérer sensiblement les performances de cet émulateur grâce à des techniques plus avancées.
Pour installer kqemu sur Debian on utilise “module-assistant” (“m-a”) qu'il faut installer auparavant :

# apt-get install module-assistant
m-a a-i kqemu

Kqemu n'est pas chargé automatiquement au démarrage, pour le charger utilisez :

# modprobe kqemu

Une fois chargé il est utilisé automatiquement par Qemu, sans commande particulière.

Dans le même genre, il existe vmware, vmplayer ou virtualbox. Ce dernier étant le plus simple et le plus rapide (il utilise d'ailleurs du code de qemu, mais possède une interface qui le rends plus simple à manipuler)

Installation

Pour système Debian:

 #apt-get install qemu

Pour Frugalware:

 #pacman-g2 -S qemu

Utilisation

Créez un fichier qui sera le disque dur virtuel de 2 Go (par exemple) dans le répertoire home. Se mettre en console et aller dans un répertoire : cd /home/monrepertoire puis copier coller ce qui suit pour faire un disque virtuel de 2 Go.

 dd of=diskvirtuel bs=1024 seek=2000000 count=0

On peut aussi utiliser “qemu-img” pour créer le disque virtuel, il supporte plusieurs formats (option “-f”) dont qcow2 très performant et vmdk compatible avec vmware (5/6) et virtualbox.
La commande :

qemu-img create -f vmdk ~/debian.vmdk 2G

va créer un disque virtuel nommé debian.vmdk, au format vmdk et d'une taille de 2Go, dans le répertoire /home de l'utilisateur courant.

Testé sur un ordinateur de moins d'un an, avec 512 Mo de mémoire vive. Certes, le processeur travaille un max avec Qemu mais ça marche.

Téléchargez donc une image ISO d'un LiveCD (DSL par exemple qui est très compacte, moins de 50 Mo, ou bien sûr Ubuntu Edgy pour faire des tests avec quelques minutes d'attente pour le démarrage dans la machine virtuelle !).

Puis sans créer un CD ROM, utilisez votre disque dur avec la commande suivante (à adapter) :

 qemu -hda /home/votre_repertoire_duDisqueImage/ubuntuimage -cdrom /home/votre_repertoire_deLimageISOduLiveCd/imageISO.iso -m 256 -boot d -localtime -k fr -soundhw all -usb

Aller dans la fenêtre de l'émulateur Qemu en cliquant dessus.

Pour quitter la console virtuelle : Ctrl + alt

Pour le mode plein écran (plus rapide) de Qemu : Ctrl + alt + f

Simple et efficace (même sans l'optimisation de kqemu). Il est possible de tester toutes sortes de distributions GNU/Linux et même d'avoir une machine virtuelle de microsoft XP.


Ce tuto est disponible un peu partout légèrement modifié à chaque fois. Notamment ici.

Liens

qemu/qemu.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:54 (modification externe)