LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


archlinux:utiliser_yaourt

Yaourt: Yet Another Outil pour Archlinux

Yaourt est un programme en ligne de commande qui complète et améliore les fonctions de pacman pour la gestion des paquetages sur Archlinux.

Fonctions de yaourt

  • recherche groupée dans AUR et dans les repositories de pacman
  • affichage des résultats de recherche en couleur avec indication des programmes déjà installés
  • installation des paquets depuis pacman, et depuis AUR en une même commande
  • mode recherche interactive 1)
  • en option: installation des programmes des repositories à partir des sources
  • mise à jour globale de tous les paquets installés depuis AUR
  • détection des paquetages orphelins suite à une mise à jour de paquet ou une désinstallation
  • gestion de la mise à jour des fichiers de configuration (voir pacdiffviewer -h)
  • recherche améliorée du paquetage d'où provient un fichier, ou un programme
  • support du vote semi-automatique pour l'inclusion des paquetages dans [community] (nécessite aurvote)
  • modification automatique des pkgbuild lors de l'installation à partir des sources (nécessite customizepkg)

Toutes les options habituelles de pacman sont reconnues. Yaourt s'utilise avec les mêmes paramètres que pacman.

Yaourt est disponible sur AUR ou sur le repository suivant:

[archlinuxfr]
Server = http://repo.archlinux.fr/i686

à rajouter dans /etc/pacman.conf pour obtenir plein de jolis programmes recompilés pour vous.

Remarque sur la sécurité

Yaourt permet d'automatiser l'installation des paquetages provenant d'AUR. Ces paquets sont créés par des utilisateurs d'Archlinux et mis à la disposition de toute la communauté. Certains paquets peuvent néanmoins être dangereux pour votre système.
Pour limiter les risques, il est recommandé d'éxécuter yaourt en tant qu'utilisateur et non en root.

Ce qu'il faut pour faire fonctionner yaourt:

- La variable d'environnement $EDITOR (optionnel): Pour éditer les PKGBUILD provenant d'AUR avant de les compiler, vous pouvez définir votre éditeur par défaut grâce à la variable d'environnement $EDITOR. Par exemple ajoutez à votre fichier ~/.bashrc export EDITOR=“gvim”

- sudo (optionnel): Pour pouvoir installer et supprimer des paquetages en tant qu'utilisateur, ajoutez pacman et pacdiffviewer au fichier /etc/sudoers (man visudo).
Harold Leboulanger explique très bien sur son blog comment paramétrer sudo pour yaourt

Recherche de paquetages

La recherche simple

Yaourt permet de rechercher des paquetages avec la même commande que pacman:

$ yaourt -Ss

image1
Les plus par rapport à pacman:

  • La sortie en couleur en fonction du dépôt sur lequel se trouve le paquetage
  • L'indication [installed] si le paquetage est déjà présent sur la machine
  • La recherche à la fois sur les dépôts connus (dans le fichier /etc/pacman.conf) et sur AUR

La recherche interactive

Yaourt permet de rechercher des paquetages et d'installer automatiquement plusieurs paquetages depuis le résultat de recherche.

Exemple:
On souhaite tester le gestionnaire de fenêtres fluxbox.
On lance une recherche sur le mot clef “fluxbox”:

$ yaourt fluxbox


image2

En tapant 1, 6, 7, 8, 9, yaourt va automatiquement installer fluxbox mais aussi fbdesk et quelques paquetages contenant des styles.
Pour installer les paquetages de 1 à 6, taper “1-6”.

Recherche des paquetages installés

yaourt peut rechercher les paquetages installés, et retrouver les repository depuis lesquels ceux-ci ont été téléchargés.
En outre, l'affichage du résultat est coloré:

image3

La mention local/ signifie que le paquetage n'est pas disponible sur l'un des dépôts de paquetages. Il provient soit d'AUR, soit d'une compilation à la main du PKGBUILD.

Gestion des fichiers de configuration

Yaourt permet de gérer les fichiers de configuration qui sont mis à jour lorsque de nouvelles version des programmes sont installées.

$ yaourt -C

Cliquez ici pour plus d'informations sur ces fonctions.

FAQ

Utiliser yaourt ou pacman ?

Il est tout à fait possible d'utiliser les deux en même temps. Les paquets installés par yaourt peuvent être mis à jour ou supprimés par pacman et vice et versa.
Si vous avez installé des paquets depuis AUR à la main (ou avec aurbuild, ou qpkg), yaourt saura les retrouver et les mettre à jour.
Si vous installez un paquet depuis AUR avec yaourt, pacman saura lui aussi le mettre à jour lorsqu'il sera dispo dans une branche [current] ou [community].
Il n'y a donc aucun risque à tester yaourt. La compatibilité avec pacman sera toujours préservée

Utilisation avec pacman-drive ou pacman-cage

Aucun soucis, yaourt peut être utilisé en parallèle à pacman-drive ou pacman-cage.
Il est même recommandé d'utiliser un de ces deux programmes car ils accélèrent énormément yaourt.

Utilisation de yaourt avec sudo

Sudo permet de s'affranchir la connexion en root pour lancer la commande yaourt. On autorise un utilisateur ou un groupe d'utilisateur à accéder à cette commande particulière.

Premièrement il faut installer sudo :

$ yaourt -S sudo

Il faut ensuite éditer le fichier <pre>/etc/sudoers</pre>, mais attention pas n'importe comment, il faut utiliser la commande

# visudo

pour être sur qu'il n'y ait pas d'erreurs de syntaxe dans le fichier.

# User alias specification 
User_Alias POWERUSER=user
 
# Cmnd alias specification 
Cmnd_Alias YAOURT=/usr/bin/pacman, /usr/bin/pacdiffviewer 
 
# User privilege specification 
root    ALL=(ALL) ALL 
POWERUSER ALL=(ALL) YAOURT 
 
# Same thing without a password 
%wheel  ALL=(ALL)       NOPASSWD: ALL

Il faut juste adapter la ligne User_Alias avec le bon nom d'utilisateur.

http://wiki.archlinux.fr/howto:archlinux:yaourt#fnt__11) recherche des paquets et sélection des paquets à installer en tapant leur numéro

archlinux/utiliser_yaourt.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:52 (modification externe)