Outils pour utilisateurs

Outils du site


opensuse:histoire_opensuse

Histoire d'openSUSE

SUSE est la distribution commerciale existante la plus ancienne de Linux. La société a été fondée en 1992, près de Nuremberg en Allemagne. Le première sortie d'une distribution de Linux par SUSE avait eu lieu au début de l'année 1994.

Une question très fréquemment posée est “Que signifie SUSE ?”. SUSE est un acronyme allemand pour “Software und System Entwicklung” ou en le traduisant “développement de logiciel et de système”, (un nom pas terriblement original ou passionnant pour une compagnie de logiciel). Cependant, le nom complet n'est jamais employé ; la compagnie a été connue comme SUSE depuis toujours. Plus exactement, la compagnie a été connue comme S.u.S.E., puis comme SuSE, et maintenant SUSE. Dans ce qui suit, par commodité, nous emploierons la forme courante, SUSE, au risque d'avoir certains anachronismes.

La compagnie a été fondée le 2 septembre 1992. Les fondateurs étaient Roland Dyroff, Thomas Fehr, Burchard Steinbild, et Hubert Mantel, tous dans leur vingtième année. Trois des fondateurs étaient toujours à l'université, étudiant les mathématiques : Thomas Fehr avait déjà reçu un diplôme et travaillait en tant que Software Engineer. L'intention originelle était que la compagnie ferait le développement de consultation et de logiciel pour des clients ; selon Hubert Mantel, les résultats furent limités, car le travail était difficile à obtenir, et après un moment le groupe a eu l'idée de distribuer Linux. Au commencement, la compagnie a distribué une version de Linux appelé SLS (Soft Landing Systems). Plus tard ils ont commuté sur une Slackware, produisant une version de langue allemande en coopération avec le fondateur de Slackware, Patrick Volkerding.

Selon les souvenirs de Bodo Bauer (un des premiers employés de SUSE), les personnes de SUSE ont décidé que les bogues constamment rencontrés dans Slackware seraient réparés avant d'être embarqués dans leur version traduite et augmentée ; il valait mieux que leur distribution soit propre. Elles ont également ressenti le manque d'un bon outil d'installation et de configuration dans Slackware. SUSE a donc pris la distribution Jurix de Florian Laroche comme point de départ et a commencé à développer YaST, (Florian a également joint l'équipe de SUSE).

La première véritable distribution de SUSE a été publiée en mai 1996 et numérotée 4.2 (une référence intentionnelle à l'utilisation du numéro 42 dans le guide de l'auto-stoppeur de la galaxie par Douglas Adams).

Alors que Red Hat était omniprésente aux États-Unis, SUSE gagnait du « terrain » en Europe. SUSE allait bientôt devenir une société internationale avec l'établissement de bureaux aux États-Unis (1997) et au Royaume-Uni (1999).

L'optimisme et une expansion trop rapide ont mené la société à un point critique en 2001. Elle a été forcée de se réduire de manière significative pour survivre. Ensuite, cette fois avec une discipline financière plus stricte, la sortie des versions entreprise et la prise croissante d'affaires ont mis la compagnie sur une base saine.

En 2003, Novell annonça qu'il désirait acquérir SuSE pour 210 millions de dollars. L'acquisition fut réalisée en 2004 et le nom de l'entreprise fut changé en SUSE Linux après le rachat. Au BrainShare de Novell en 2004, il a été annoncé que le programme d'administration propriétaire de SUSE, YaST2, sortirait publiquement sous licence GPL, rendant ainsi cet ensemble de logiciels entièrement libre au sens de la Free Software Foundation.

À l'origine, SUSE a fourni un produit (simplement connu sous le nom de S.u.S.E. Linux), qui été publié environ trois fois par an et était disponible pour la plateforme x86 uniquement.

En 2000, l'offre de SUSE a été découpée en versions professionnelle et personnelle, et des versions pour d'autres plateformes (alpha, Sparc, et PPC) ont été développées. L'année suivante, SUSE a publié la version Enterprise Server 7, et des versions d'Enterprise Server pour IA64 (Itanium), PPC (destiné aux iSeries et aux pSeries d'IBM), S/390, et zSeries ont été publiées. SUSE a développé des outils puissants pour faciliter la mise en communication entre Linux et d'autres plateformes, et il y avait une collaboration étroite avec IBM dans la production des versions pour PPC-based iSeries et les pSeries et pour le S/390 et les unités centrales zSeries. SUSE a également travaillé avec AMD sur le développement d'une version pour Hammer chip (maintenant connu sous le nom d'Opteron et Athlon 64). SUSE emploie un système connu sous le nom d'AutoBuild qui prend le même code source pour tous les paquets et construit la distribution pour toutes les plateformes. Ceci assure un degré élevé de compatibilité entre les versions sur différentes plateformes et est l'un des avantages principaux du serveur d'entreprise de SUSE.

SUSE a également développé une série de produits serveur mail, pour aboutir à SUSE Linux OpenExchange Server 4, à un courrier et au serveur groupware permettant l'intégration avec les clients de bureau populaires, y compris Outlook et, par conséquent, devenir un concurrent à Microsoft Exchange Server. OpenExchange a été développé conjointement par SUSE et Netline, qui ont écrit groupware. Ce dernier a été libéré sous license GPL, et peut-être utilisé sur d'autres versions de Linux.

Enterprise Server 7 a été remplacé par Enterprise Server 8 (disponible sur x86, IA64, AMD64, iSeries, pSeries, et zSeries) en novembre 2002.

Avant la mise à disposition d'Enterprise Server 8 (en novembre 2002), le consortium d'UnitedLinux a été créé par SUSE, Connectiva, Turbolinux, et SCO. UnitedLinux était un noyau unifié, développé par SUSE pour que les distributions d'entreprise soient publiées par les autres fournisseurs dans le consortium. Après la défection de SCO de la communauté de Linux et sa décision extraordinaire d'entreprendre des actions judiciaires contre IBM, distributeurs et utilisateurs de Linux, le consortium d'UnitedLinux a perdu son importance et est maintenant seulement d'intérêt historique.

Enterprise Server 8 a été suivi d'Enterprise Server 9 en août 2004, continuant ainsi le modèle de mise à disposition d'une nouvelle version séparée par moins de deux ans. Ces versions se recouvrent dans le temps : le cycle de vie de chaque version entreprise est de cinq ans entre la mise à disposition initiale jusqu'à la fin du support, ce qui signifie qu'il y a toujours deux versions approuvées d'Enterprise Server en même temps, dont une en fin de vie. La version actuelle de SUSE Linux Entreprise Server est la 10.

Suite au rachat par Novell, on voit apparaître deux versions de la SUSE Linux :

openSUSE, anciennement SUSE Linux, est l'équivalente de l'historique “SUSE Linux Professionnal”. Une nouvelle version est mise à disposition tous les 6 mois environ, avec des mises à jours critiques disponibles jusqu'à deux ans après sa sortie. L'openSUSE est disponible gratuitement en téléchargement ou bien en version boîte pour le grand public (elle peut également inclure des logiciels propriétaires).

SUSE Linux Entreprise (version Server : orienté serveur d'entreprise, version Desktop : orienté bureaux d'entreprise ou version Real Time : spécialisée dans le support « low latency » pour des opérations où le facteur temps est critique), basée sur openSUSE et beaucoup plus spécialisée. Leur espérance de vie est de 5 ans (extensible à 7), un cycle de développement de 18 à 24 mois - gage de stabilité, au détriment des nouveautés) et sont disponibles uniquement à la vente (mises à jour payantes), la licence incluant un support plus long.

À la fin de l'année 2010, Novell a été racheté par le fond d'investissement Attachmate. Bien que les ambitions des acquéreurs soient peu claires, la société a précisé son intérêt pour la distribution openSUSE, et a affirmé sa volonté de poursuivre le soutien des développements sur openSUSE.

En 2011, Novell a été à son tour racheté par Attachmate, qui a séparé SUSE de Novell. Ainsi, SUSE est à nouveau une entreprise indépendante.

Et en 2015, c'est au tour d'Attachmate de se faire manger par Micro Focus International. SUSE reste une société indépendante.

opensuse/histoire_opensuse.txt · Dernière modification: 2016/09/24 12:14 par antoine