LinuxPedia

Wiki libre et indépendant dédié à GNU-Linux et BSD.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


yast:partitionneur

Le module "Partitioner" de Yast

Introduction

Ce module vous permet de gérer vos disques durs ( partitionement, RAID, LVM, NFS, … )


En cas de problème n'hésitez pas à contacter la communauté sur www.alionet.org

"Partitioner"

Vous trouverez le module dans “System” :

Cliquez sur “Partitioner”. La fenêtre suivante apparaît:

Cet écran est séparé en deux parties :

  • un menu de gauche qui vous permet de naviguer parmi les différents items de ce module ;
  • la partie droite qui vous permet d'interagir ;

System View

Il vous permet de voir l'ensemble des disques montés sur votre système ainsi que leurs options:

On peut y voir:

  • tous les volumes de stockage
    • disques durs ( sda )
    • Raid
    • LVM
    • partitions cryptées
    • Device mapper (tout ce qui touche au multipath pour les cluster avec NAS et SAN)
    • Volumes NFS
    • les volumes inutilisés
  • un représentation graphique de vos disques
  • les derniers log (historique concernant les changements effectués)
  • la configurations du module
  • le log “système” (/var/log/messages)

Si on clique sur sda l'ensemble des partitions apparaît à gauche tandis que à droite vous pouvez gérer vos disques:

Vous avez trois onglets :

l'onglet “overview” qui vous donne toutes les informations sur votre disque:

l'onglet “Partitions”

<note importante> Attention toutes ces manipulations doivent êre faites sur des partitions démontées ou dont le système ne se sert pas. Dans le cas inverse vous risquez de gros soucis!!!!!!</note>

Créer une partition

C'est ici que vous pouvez créer/modifier les partitions, nous allons d'abord en créer une en cliquant sur “Add”:

Vous pouvez renseigner la taille de la partition :

  • sur tout l'espace qui reste ;
  • sur un espace donné ;
  • sur un intervalle de cylindres donnés.

puis cliquez sur suivant :

Cet écran vous permet de définir :

  • le système de fichiers ( EXT2,3,4….,non formaté, encrypté…) ;
  • le point de montage ou si la partition ne doit pas être montée.

Cliquer sur “finish” pour valider :

Comme on peux le voir, une partition sda7 de 350 Go a été rajoutée.

Cliquer sur Next pour valider :

Les changements sont indiqués avant de lancer le formatage proprement dit :

Si vous relancez le partitioner et que vous allez sur sda, vous devriez voir :

changer la taille d'une partition

Nous allons maintenant changer la taille de cette nouvelle partition. Sélectionner là et cliquer sur le bouton “resize” :

Inscrivez la nouvelle taille puis cliquez sur OK :

Comme on peux le voir, il faut démonter la partition avant de retoucher les paramètres. Ouvrez un terminal en root et tapez la commande suivante :

 #umount /pointdemontage

Ensuite relancez le partitioner et refaites le resize puis cliquez sur “Ok”:

:

Cliquez sur next, la nouvelle taille de votre partition est prise en compte :

Cliquer sur finish pour valider ces changements.

Partitions cryptées

<note importante> Au 26/04/2010 ce module finit par une erreur lors de l'encryption du système de fichiers avec le message d'erreur suivant:

:(</note>

Nous allons voir maintenant une partition cryptée. On lance le partitionner “disk” “add” là il vous demande la taille comme vu précédemment “Next”. Vous vous retrouvez sur cette page :

Cochez encrypt device, il peut vous mettre le message d'avertissement suivant :

Cliquer sur “install” pour qu'il vous installe les dépendances manquantes, ensuite renseigner le point de montage puis “Next” :

Rentrez le mot de passe du système de fichiers puis “Finish”, vous revenez alors à la page d'accueil :

Cliquer sur “Next” :

Le résumé des changements est alors affiché puis cliquez sur “Finish” :

Pour plus d'informations sur les partitions cryptées :

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=20840

Volume NFS

Cliquez sur NFS:

Cliquez sur “Add” pour rajouter un volume NFS :

le champ “NFS Server Hostname” désigne le serveur NFS. En cliquant sur “Choose” Yast scanne le réseau et vous crée une liste des serveurs NFS de votre réseau qui doivent apparaitre dans une fenêtre :

Si jamais le serveur NFS est sur un autre réseau, spécifiez le nom du host.

En cliquant sur “séléct” à coté du champs “Remote Directory”:

Une fenêtre vous liste les différents répertoires partagés sur le serveur choisi. Choisissez en un puis “Ok”.

Il vous propose ensuite de monter le répertoire en NFS V4:

Le champ “Mount Point (local)” sert pour spécifier le répertoire de montage sur la machine cliente, le point de montage.vous pouvez le créer/rechercher via le bouton “Browse”.

pour les options nous laisserons les options par défaut, pour plus d'info sur les options du NFS :

Puis cliquez sur “Ok”. Votre partage apparait désormais dans la liste :

Cliquer ensuite sur “Next”:

Cette fenêtre vous résume les différents changement prévus. Cliquer sur “Finish”. La fenêtre se ferme si on relance le partitionneur. Le volume NFS apparait dans la table récapitulative :

Le Menu "Unused Devices"

Ce menu vous permet de visualiser les partitions de votre/vos disques qui ne sont actuellement pas montées sur le système :

Le Menu "Graph"

Ce menu vous permet de voir une représentation graphique de vos disques durs, vous pouvez exporter le schéma en gostview (.gv):

Le Menu "Installation Summary"

Ce menu vous permet de voir un résumé des actions faites sur les disques. Il semble que ce soit réinitialisé à chaque redémarrage du partitionneur :

Le Menu "Settings"

Ce menu vous permet de définir :

  • la façon de monter le périphérique par défaut (par le nom (/dev/sdax), par UUID du disque….) ;
  • le système de fichiers par défaut ;
  • de faire apparaitre les disques dans le résumé du partitionneur avec leurs noms, leurs UUID, etc.
  • les différentes informations à donner sur le/les disques dans le résumé du partitionneur.

Le Menu "log"

Ce menu vous permet de voir les log systèmes dans un jolie interface graphique ;)

Have fun !

yast/partitionneur.txt · Dernière modification: 2018/11/17 13:54 (modification externe)