Outils pour utilisateurs

Outils du site


xfce:xfce

— page corrigée — TheShift 2008/07/24 16:15

XFCE

Présentation

XFCE4 est un environnement de bureau libre sous licence GNU GPL et GNU LGPL, qui a comme priorité de se conformer aux standards établis sur Freedesktop.org. Il est traduit en plus de 40 langues et peut être utilisé sous différents systèmes comme GNU/Linux, NetBSD, FreeBSD, OpenBSD, Solaris, Cygwin et MacOS X, sur différentes architectures comme x86, PPC, Sparc, Alpha, etc.

Alliant stabilité, légèreté et simplicité d'utilisation, XFCE est un environnement de bureau complet, disponible sous la forme de modules séparés permettant à l'utilisateur de se monter un système selon ses besoins et préférences, ou à des utilisateurs d'autres environnements de bureau comme Gnome par exemple, d'utiliser certaines de ses composantes comme xfwm4 (gestionnaire de fenêtre) ou l'excellent gestionnaire de fichiers Thunar.

Les plus

  • Léger et réactif : Programmé de façon à lancer les applications rapidement tout en préservant les ressources du système.
  • Logiciels se conformant à la philosophie de simplicité, rapidité et légèreté de l'environnement XFCE comme Thunar, Orage, Mousepad, xfce4-terminal, Xarchiver, xfce4-taskmanager, etc.
  • Gestionnaire de composite en natif permettant d'ajouter des effets de transparence et d'ombrage aux fenêtres et menus, sans utiliser des logiciels externes comme Xcompmgr, Compiz ou Beryl.
  • Mode Kiosk permettant de restreindre l'accès à certaines fonctionnalités et configurations à un/des utilisateurs.
  • Naviguer dans les différents bureaux virtuels à l'aide de la molette de la souris directement sur le bureau et sur les miniatures des espaces de travail du panneau.
  • L'utilisation de GTK2 et sa conformité aux standards de Freedesktop.org le rendent compatible avec la plupart des thèmes GTK 2.X et thèmes d'icônes de Gnome.
  • Très bon support d'écrans multiples et Xinerama.
  • Accès au menu par clic droit de la souris sur le bureau et à la liste des fenêtres actives des différents bureaux virtuels par le clic du milieu sur le bureau.
  • Module de compatibilité Gnome et KDE.
  • Une grande variété de greffons (goodies ou plugins) peuvent être ajoutés aux panneaux, offrant plusieurs fonctionnalités supplémentaires à l'utilisateur, dont les lanceurs comportant chacun leur propre menu, un plugin de capture d'écran, de contrôle du volume, de l'horloge/calendrier/agenda Orage, de météo, de contrôle du lecteur audio xmms et le xfce4-xfapplet-plugin qui permet d'utiliser les applets Gnome (pour autant que l'utilisateur accepte d'alourdir son environnement XFCE de plusieurs librairies Gnome !)

Les moins

  • Quelques fonctionnalités inspirées de CDE peuvent paraître peu familières et déroutantes pour des utilisateurs fraîchement arrivés de certains systèmes d'exploitation propriétaires…
  • Moins fourni en logiciels et fonctionnalités que Gnome et KDE
  • Personnalisation et certains éléments de configuration légèrement moins accessibles que Gnome, mais reste toutefois (à mon avis) plus intuitif et facile d'utilisation que KDE.
  • L'utilisation de GTK2 tend à rendre XFCE4 plus gourmand en ressources que les E16/E17, Fluxbox, Fvwm, mais reste avantagé par sa configuration et personnalisation plus simples et faciles d'accès par rapport à ceux-ci.
  • Cycle de développement lent. Tout à fait pardonnable étant donné le nombre de développeurs participant plus ou moins activement au projet.

Les versions de XFCE sous Debian

  • oldstable/Sarge –> Xfce4 4.0.6 –> Xfce4 4.2.2 dans les dépôts Debian Backports
  • stable/Etch –> Xfce4 4.4 RC2 (4.3.99.2) + éléments de la version 4.4 RC1 (4.3.99.1)
  • testing/Lenny –> Xfce4 4.4 RC2 (4.3.99.2)
  • unstable/Sid –> Xfce4 4.4.1 dernière release officielle du 10 avril 2007
  • experimental –> Xfce4 4.4.0 finale (qui va mourir dans les dépôts experimental)

Un brin d'histoire

XFce... Le commencement

Inspiré de la dispendieuse version commerciale de CDE disponible sous GNU/Linux, c'est vers la fin de 1996 début de 1997 que Olivier Fourdan a commencé son projet de développement de XFce. La première version, mise en ligne sur SunSITE, utilisait les librairies XForms (non-libres). XFce était un genre de « toolbar » (une barre d'outils) ajoutant quelques fonctionnalités et facilités de configuration à d'autres gestionnaires de fenêtre comme fvwm. Plusieurs personnes se sont montrées intéressées et ont demandé à Olivier Fourdan de continuer le projet et d'y ajouter diverses fonctions.

Annonce de la sortie de XFce 1.2.7 le 1 avril 1998. Anglais et français

Capture de XFce 1.2.X :

Petit train va loin

Le développement s'est poursuivi et en juin 1998 est sortie la version 2.0.0 utilisant toujours XForms. Ce fut la première version de XFce intégrant xfwm, son propre gestionnaire de fenêtre. XFce est à ce stade, traduit en 6 langues et se compose d'une barre d'outils, d'un gestionnaire de fenêtre, d'un gestionnaire de fonds d'écran, d'un format d'aide HTML avec capture et d'autres fonctionnalités le rapprochant de plus en plus de l'environnement de bureau.

La même année, Olivier Fourdan s'est adressé à Red Hat, désirant faire inclure XFce dans leurs distributions, mais ils ne se seraient pas montrés intéressés principalement à cause de l'utilisation des librairies XForms encore non-libres (closed sources) à ce moment. Toujours en 1998, un développeur mexicain Miguel de Icaza, a contacté Olivier Fourdan pour lui demander de participer à un nouveau projet développé en GTK+ (The Gimp Toolkit) nommé Gnome. Mais il déclina l'invitation, ne connaissant pas le GTK et préférant continuer le développement de XFce.

Annonce de la sortie de XFce 2.0.0 fin juin 1998. Anglais et français

Capture de XFce 2.1.2 :

xfce-2.jpg

Un vent de changement

La sortie de la version 3.0.0 finale en juillet 1999 fut un tournant majeur pour XFce, qui fut complètement ré-écrit « from scratch » (à partir de zéro) en GTK+ 1.2.X, permettant de nouvelles fonctionnalités comme le « drag and drop » (glisser/déposer), le support en natif des langues (locales), amélioration de l'apparence visuel et bien plus ! Plus de deux ans et demi se sont écoulés entre le début du developpement de Xfce3 en mars 1999 et la dernière de la gamme v3, Xfce 3.8.18 sortie le 11 novembre 2002. Il peut se targuer d'être un environnement de bureau presque complet traduit en une vingtaine de langues. Cette version est encore disponible en téléchargement sur le site de Sourceforge.

Lien de télé-chargement sur Sourceforge.net

Description détaillée de XFce 3.8.18. Anglais seulement

Capture Xfce 3.3.0 et 3.6.0 :

xfce-3-2.jpg xfce-3.jpg

Un mal pour un bien

Le 7 juin 2003 est annoncée la première version de Xfce4 Beta-1.
Xfce 4.0.0 finale est sortie quelques mois plus tard, soit le 25 septembre 2003. Elle est le fruit de plus d'un an de développement. Il s'agit encore une fois, d'une ré-écriture complète (from scratch) en GTK2 par l'équipe de développeurs, traducteurs et autres contributeurs de Xfce. Malgré le fait que cette ré-écriture complète du code ait dû en ralentir le développement, plusieurs avancements majeurs ont vu le jour au long des trois ans et quelques mois qui séparent les versions 4.0.0 et 4.4.0 finale parue en janvier 2007 :

  • Interface moderne, incluant un moteur de thème GTK, un thème d'icônes svg, des dizaines de thèmes GTK et thèmes du gestionnaire de fenêtre xfwm4.
  • Une modularité accrue, permettant d'utiliser les composantes séparément et sur d'autres environnements de bureau.
  • Priorité à se conformer aux standards Freedesktop.org, qui représentent un gros effort pour harmoniser les environnements graphiques sous UNIX et GNU/Linux.
  • Gestionnaire de composite natif pour des petits effets « eye candy » de transparence et ombrage des fenêtres et menus.
  • Amélioration de l'interopérabilité native avec Gnome, KDE et leurs applications en pré-chargeant leurs services respectifs au démarrage.
  • Support accru des medias amovibles.
  • Plusieurs fonctionnalités supplémentaires comme la gestion des applications lancées au démarrage, des applications favorites (navigateur, client de messagerie, émulateur de terminal), gestionnaire de paramètres centralisé, gestionnaire de session, éditeur de menu, gestionnaire d'impression et plus…
  • Nouvelles applications comme l'éditeur de texte mousepad, liste des applications (appfinder), xarchiver, xfce4-terminal, le calendrier Orage, gestionnaire de tâches permettant de stopper, tuer et relancer des processus, xfburn pour la gravure, xfmedia pour l'écoute audio et vidéo, etc.
  • Sans oublier le gestionnaire de fichier Thunar ! Conçu dès le départ pour être léger, rapide, intuitif et facile d'utilisation. Conforme aux standards de Freedesktop.org, il est facilement utilisable avec tout autre environnement de bureau respectant ces standards.

Captures de Xfce4 4.4 RC1+RC2 sous Debian Etch :

Le nom se prononce en anglais : Ecks Eff See Eee.
La prononciation française : ???

À l'origine, l'acronyme Xfce s'écrivait XFce avec un “F” majuscule et signifiait “XForms cool environnement”, pour devenir par la suite “XForms common environnement”. À l'abandon du kit de développement XForms, le nom est resté, mais il s'écrit maintenant Xfce avec un “f” minuscule et n'a toujours pas de signification précise ! Des suggestions ont été faites, comme “X Freakin’ Cool Environment”, “X Fast and Clean Environnement” ou “X Cholesterol Free Environment”, etc.

La signification du logo est tout aussi obscure. L'on peut lire sur le wiki Xfce : « it’s a mouse for all kind of obvious reasons like World Domination and other monsters out there. »

Ce qui veut dire à peu près : « c'est une souris, pour plein de raisons évidentes comme la domination du monde et autres monstres là dehors. » Je ne m'avancerai pas pour tenter d'en décrypter les possibles sous-entendus ! ;-)

Présentation détaillée

Description en image, des composants de base de l'environnement de bureau Xfce4 sur Debian Etch :
xfce, description des composants de base

Description détaillée des logiciels spécifiques à l'environnement de bureau Xfce4 sur Debian Etch :
xfce_logiciels_specifiques

Quelques captures d'écran de Xfce4 sur Debian Etch avec description des différents thèmes utilisés, thèmes GTK, thèmes d'icônes, etc. : captures_d_ecranFIXME

Installation

Informations, sources, liens

xfce/xfce.txt · Dernière modification: 2014/05/09 18:58 (modification externe)