Outils pour utilisateurs

Outils du site


structure

La structure de GNU-Linux

Linux

Linux à proprement parler n'est qu'un noyau de système d'exploitation. C'est l'interface primordiale entre la couche physique de l'ordinateur et la couche logicielle de la machine. On pourrait grossièrement comparer cela au chassis d'une voiture.

GNU/Linux

Des outils de base accompagnent généralement le noyau Linux, ceux-ci sont généralement les outils dévellopés par le projet GNU. Le dévellopement de Linux s'est fait en utilisant les outils du projet GNU, particuliérement à l'aide de gcc (GNU Compiling Collection) le compilateur qui a permis à Linus de dévelloper son embryon de Noyau à partir de Minix. Pour toutes ces raisons, une partie des utilisateurs de Linux préfèrent utiliser l'expression GNU/Linux, ce qui a la faculté d'irriter une autre partie des utilisateurs, de laisser indifférent le reste et de bien faire rigoler les observateurs extèrieurs et autres détracteurs du logiciel libre.

Les distributions GNU/Linux

Une distribution Linux est un ensemble cohérent de beaucoup de choses, mais c'est avant tout un système d'exploitation:

  • Basé sur le noyau Linux.
  • Muni d'outils d'administration du système spécifiques
  • Muni d'un ou plusieurs installateurs spécifiques à la distribution, dans la mesure ou le seul système d'exploitation massivement préinstallé sur les machines neuves n'est pas une distri Linux.
  • Qui possède parfois sa charte graphique propre

Humainement, il y a souvent d'autres points qui entrent en jeu dans la considération de ce qu'est une distribution:

  • Une distribution possède en général une commnunauté de dévellopeurs, d'utilisateurs, un site officiel et des forums de supports officiels ou communautaires.
  • Une distribution est souvent basée sur une idée de départ, un projet fondateur ou une entreprise (“keep it simple” pour Archlinux, “ubuntu” pour Ubuntu, “in the public interest” pour Debian, l'entreprise Red Hat pour Fedora).

Il faut aussi parler des live CD, distributions Linux qui se démarrent à partir d'un cdrom ou d'un dvdrom et qui ne modifient pas l'ordinateur hôte, le système d'exploitation étant uniquement chargé en mémoire vive. Ces distributions sont destinées à des usages divers:

Et l'utilisateur dans tout ça?

Pour faire fonctionner un ordinateur, il faut des composants logiciels qui vont composer l'interface entre l'utilisateur et l'outil. Cette interface peut être trés rudimentaire comme une ligne de commande (MS-DOS à l'ancienne quoi) ou alors être enrichie par une interface graphique.

La ligne de commande

Le cauchemar du débutant, l'outil de l'administrateur système, l'environnement de travail de certains êtres humains. Pour tout résumer c'est souvent le chemin le plus court (moyennant quelques connaissances et/ou la lecture de documentation et/ou un certaine expèrience) vers la solution d'un soucis sous Linux.

L'interface graphique

L'interface graphique est basée sur plusieurs couches:

Chaque couche a un rôle défini, certaines combinaisons sont possibles mais les distributions les plus conviviales font souvent ce genre de choix pour l'utilisateur, ce qui n'empêche pas les utilisateurs plus à l'aise de faire à leur convenance.

Le serveur X

Le serveur X est un serveur graphique qui permet des connexions locales et distantes (suivant la configuration). Les applications clientes sont simplement des programmes qui souhaitent afficher quelque chose dans une fenêtre (toute application graphique en gros).

Le gestionnaire de fenêtre

Il est chargé du placement, de la décoration, de la réduction des fenêtres. La plupart des gestionnaires de fenêtres gérent les écrans multiples et les bureaux virtuels.

Le bureau

FIXME!

Le gestionnaire de connexion

C'est l'invite de connexion graphique que l'on a lorsque le démarrage de la machine est terminé. Les gestionnaires de connexion permettent de se connecter localement sur la machine et à distance sur une machine cliente suivant les configurations.

structure.txt · Dernière modification: 2014/12/21 19:42 (modification externe)